Côtes de Provence - Le rosé, c'est en Provence qu'il est né.

L'appellation Côtes de Provence s'étend sur près de 20 000 ha sur 3 départements : le Var, les Bouches du Rhône et une enclave dans les Alpes Maritimes, qui regroupe 84 communes. Sa production s'élève à 897 000 hectolitres (120 millions bouteilles) dont 89,5 % de Rosé, 7 % de Rouge, 3,5 % de Blanc.

Le terroir de l'appellation Côtes de Provence est d'une géologie complexe: 2 grands ensembles géologiques coexistent dans les Côtes de Provence : l'un calcaire, au Nord et à l'Ouest et l'autre cristallin au Sud et à l'Est. Toute la zone Ouest et Nord des Côtes de Provence est constituée d'une alternance de collines et de barres calcaires sculptées par l'érosion. Plus à l'Est, face à la mer, affleurent les massifs cristallins des Maures et de l'Estérel. Cet ensemble cristallin est formé partiellement de roches d'origine éruptive.

Conséquence de l'étendue et de la variété du terroir : il n'existe pas un mais plusieurs types de Côtes de Provence ayant chacun sa personnalité géologique et climatique. Cinq grandes zones naturelles constituent l'appellation [la Bordure Maritime, la Vallée Intérieure, les collines du Haut Pays, le Bassin du Beausset et la montagne Sainte-Victoire] dans celle-ci sont délimitées actuellement quatre dénominations de terroir (terroirs et vins de typicités particulières : Sainte Victoire, Fréjus, La Londe et Pierrefeu).

 

1 à 3 sur 3 Page: 1 par page Trier par
1 à 3 sur 3 Page: 1 par page Trier par
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

© 2017 S.A.R.L. RAYMOND MATHELIN & FILS - Réalisation : ODL-Technology