Crémant de Bourgogne

Le vin effervescent de Bourgogne entre dans l’Histoire en 1830 sous la plume de Musset qui le célèbre dans les « Secrètes pensées de Raphaël ». À Chablis, Nuits-Saint-Georges, Rully et Tonnerre, il naît en effet au début du XIXème siècle et depuis il ne cesse de pétiller. On rendra longtemps effervescentes des cuvées nées des Grands Crus de Bourgogne. L’appellation Crémant de Bourgogne salue en 1975 des conditions de production strictes, un savoir-faire traditionnel, rigoureux et une vinification de haute qualité. Ce vin existe seulement en blanc et en rosé ; en blanc de blancs ou en blanc de noirs ; bruts surtout, moins souvent demi-sec. L’aire d’appellation couvre l’aire délimitée de l’appellation BOURGOGNE.

Les raisins utilisés pour la production de Crémant de Bourgogne proviennent de terroirs très variés des différents vignobles de la Bourgogne, depuis le soubassement crayeux des environs de Joigny jusqu’aux granites de la Bourgogne du sud, en passant par les calcaires des côtes et les marnes les plus souvent porteurs de l’appellation.

1 à 1 sur 1 Page: 1 par page Trier par
1 à 1 sur 1 Page: 1 par page Trier par
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

© 2017 S.A.R.L. RAYMOND MATHELIN & FILS - Réalisation : ODL-Technology