MEDOC 2015 Réserve Mouton Cadet

MEDOC 2015 Réserve Mouton Cadet15,00 € TTC

On ne le présente plus, le Mouton Cadet fait partie des références en Bordeaux. Sa qualité toujours égale a permis au Mouton Cadet d'être l'un des vins les plus vendus au monde.

  • Superficie : 84 ha

Mouton Rothschild pratique une vinification inhabituelle en laissant le vin en cuve après la fin de la fermentation, donnant du corps supplémentaire, demandant une plus longue maturation en bouteille pour arriver à pleine maturité.

  • Oeil : Ce Réserve Médoc présente une couleur dense et profonde aux reflets violines.
  • Nez : Très fruité, son bouquet remarquable et expressif allie la concentration des petits fruits noirs (mûre, cassis, cerise noire) à la subtilité et l’élégance des notes plus florales.
  • Bouche : Puissant par ses tanins présents, soyeux et enrobés, ce vin rouge porte les caractéristiques de son appellation. Le fruité généreux du nez se retrouve sans retenue en bouche, par une alternance successive de prune fraîche, de réglisse, de noyau de cerise
  • Témpérature idéale de service : 15 à 17°C.
  • Viellissement : 1 à 5 ans de garde.
  • Accompagnement :

    Lamproie à la bordelaise

    Lapin chasseur

    Gigot d'agneau

Baron Philippe de Rothschild

En 1853, le baron Nathaniel de Rothschild achète aux enchères le Château Brane Mouton à Pauillac, et le renomme Château Mouton Rothschild, qui sera classé en 1855 deuxième grand cru classé.

Après deux grands millésimes, en 1928 et 1929, le Médoc connaît une série de récoltes plus délicates. C'est pourquoi en 1930, le baron Philippe de Rothschild, décide que le millésime ne portera pas le nom du château : le vin est donc déclassé. Cependant cela reste un vin de qualité que le baron Philippe commercialisera tout de même sous la marque « Mouton Cadet » ; le nom de Mouton Cadet est choisi car Philippe de Rothschild est lui-même le cadet de la famille.

En 1973, la seule révision jamais réalisée de la classification de 1855 consacre Mouton au rang de premier grand cru. À cette occasion la devise « Premier ne puis, second ne daigne, Mouton suis », est devenue : « Premier je suis, second je fus, Mouton ne change ».

En 1988, après la disparition du baron Philippe de Rothschild, c'est sa fille, la baronne Philippine de Rothschild qui hérite de ce trésor qu'elle va s'attacher à agrandir et moderniser.Un tout nouveau cuvier gravitaire mariant tradition et progrès techniques entre en service en 2012. Depuis 2014, les trois enfants de Philippine de Rothschild, Camille Sereys de Rothschild, Philippe Sereys de Rothschild et Julien de Beaumarchais de Rothschild sont copropriétaires du Château.

 

Baron Philippe de Rothschild | Château Beau Site de la Tour | Château Bertrand Braneyre | Château de Grandchamp | Château de la Mingerie | Château de Quincarnon (Maypé-la-Grave) | Château Tour Lescours | Le Pavillon de Saint Jacques
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

© 2019 S.A.R.L. RAYMOND MATHELIN & FILS - Réalisation : ODL-Technology